Zoom sur le film  » Tu ne tueras point  » !

« Tu ne tueras point » est un film de Mel Gibson qui date notamment de 2016. Touchant, poignant, unique en son genre, c’est l’une des œuvres du réalisateur qui a reçu la plus longue standing ovation lors de sa sortie en salle.

Encore aujourd’hui, les cinéphiles apprécient non seulement la qualité de l’histoire, mais aussi celle de la réalisation. Ce film, inspiré d’une histoire vraie continue de faire vibrer les écrans.

Description du film

On se rappelle encore de la bande-annonce de « Tu ne tueras point » qui a déferlé la chronique du 7e art en septembre 2016. D’ores et déjà, on s’attendait à voir à l’écran un film unique en son genre, avec des scénarios d’une grande beauté, comme sait si bien le faire Mel Gibson, le réalisateur. Et on n’a pas été dessus. Le 9 novembre 2016, « Tu ne tueras point » était sur nos écrans.

  • Un casting qui met toutes les chances du côté du film

 Il faut dire que pour ce film, le réalisateur a mis toutes les chances de son côté. Il s’est notamment entouré des acteurs comme Andrew Garfield, Vince Vaughn, Teresa Palmer et bien d’autres encore.

Tout est fait pour que l’on puisse s’attacher facilement au personnage et que l’on s’immerge complètement dans l’histoire.

  • Un film de guerre parmi tant d’autres

Inspiré d’une histoire vraie, « Tu ne tueras point » fait partie des genres, de film de guerre et de drame. Mais comme dans de nombreuses réalisations de Mel Gibson, l’œuvre commence par un peu de romance. C’est donc un film qui s’adapte à tout le monde, pour peu que l’on soit en âge de voir des scènes violentes bien évidemment. Pour information, ce film est interdit au moins de 12 ans.

  • 2 heures et demie de pur bonheur

D’origines australiennes et américaines, « Tu ne tueras point » dure dans les 2 heures et demi environ. Il raconte l’histoire d’un homme, animé par sa foi et qui bien entendu refuse de toucher à une arme à feu et respecte toujours l’un des 10 commandements de la bible : « Tu ne tueras point ». D’où d’ailleurs le titre du film. Le comble ! Ce personnage principal, Desmond, se trouve pourtant en pleine seconde guerre mondiale.

Dans ce chef-d’œuvre, le rôle principal revient à un jeune médecin. Après un traumatisme dans son enfance, que l’on pourra voir d’ailleurs dans les débuts du film, il refusera catégoriquement de prendre une arme et d’en faire usage, et ce, malgré les discours de ses camarades et la situation dans laquelle il se trouve. Animé de sa foi, il pourra cependant sauver la vie de plusieurs de ses compatriotes au front pendant la bataille d’Onikawa.

  • Quelques récompenses au passage

Sorti en DVD en 2017, et également la même année pour le Blu-Ray et le VOD, « Tu ne tueras point » a reçu au fil des années quelques récompenses. On peut citer entre autres l’oscar de la meilleure bande son et du meilleur montage. Il a également reçu le Razzie Awards 2017 et le BAFTA Awards/Orange britisch Académy film la même année.

Grâce à ce chef-d’œuvre, Mel Gibson a été nominé pour l’Oscar du meilleur réalisateur en 2017. Mais il n’a pas reçu le prix néanmoins. Plusieurs nominations ont cité les acteurs et les équipes de « Tu ne tueras point » lors de cette 89e saison des Oscars. Mais le film n’a reçu que 2 prix.

C’est l’une des œuvres qui s’est le plus vendue en matière de film de guerre avec près de 500 000 ventes en box-office rien qu’en France.

Les messages importants du film

Le film « Tu ne tueras point » n’est pas simplement un film de guerre et de violence. Il y a de grands messages que le réalisateur a souhaité donner à travers l’histoire qu’il raconte.

  • Violence et foi

Comme dans la majorité des œuvres de Mel Gibson, on retrouve notamment dans ce film une certaine violence. Du sang, de la chair et des images plus que réalistes de la guerre : « Tu ne tueras point » est véritablement fait pour ceux qui aiment l’action et la violence.

La violence est un incontournable dans ses films. « Tu ne tueras point » n’est pas un volet d’essai en la matière. Malgré tout, c’est une œuvre qui mérite que l’on s’y attarde. La qualité de l’histoire en vaut la peine. La violence n’est pas uniquement la base.

Mais l’un des plus grands messages est également celui de la foi. C’est ce qui prédomine dans l’œuvre. Desmond, le personnage principal, l’utilise comme un superpouvoir. Ce qui rend le film assez émouvant.

  • Un film à valeur humaine

C’est également un film à valeur humaine. Les critiques en parlent comme un message de paie lancé dans le monde. Et pour cause, après la vue des actions du rôle principal, on aura bien du mal à ne pas se réconcilier avec ceux qui nous entourent.

Dans un monde où la violence est omniprésente et où on se lance de plus en plus dans un chacun pour soi, un message de paix comme celui-ci s’avère important pour retrouver ses réelles valeurs.

Pour insister justement sur ce message de paix, à la fin du film, le réalisateur a souhaité faire un hommage à la personne à l’origine de cette histoire. Sa photo et son nom vous seront donnés en fin de diffusion. La preuve aussi que c’est un film inspiré d’une histoire vraie.

  • La souffrance de l’homme comme bruit de fond

Encore une fois, on ressent véritablement la patte du réalisateur. Mel Gibson est connu notamment pour son savoir-faire dans la mise en exergue de la souffrance de l’homme. Et c’est un détail que l’on retrouve parfaitement dans « Tu ne tueras point ».

  • Pas de message moralisateur

Mais contrairement à ce que l’on aurait plus s’y attendre, il n’y a pas véritablement de grand message moralisateur. Le but du réalisateur n’est pas d’inciter les cinéphiles à opter pour le christianisme, et ce, malgré que la foi prédomine dans l’histoire.

Il ne fait que raconter une histoire pour le moins touchante. Par conséquent, il s’adresse à un plus large public, et ce, que vous soyez chrétien, AT, musulman ou d’une autre confession.

Il ne s’agit pas d’un chef-d’œuvre destiné à faire l’apologie de quelques concepts de vie que ce soit. Il est assez facile à comprendre et à suivre. Le personnage principal en lui-même est attachant. Ce qui explique justement la réussite de ce film et sa réputation qui perdure bien des années après sa sortie en salle.

Attention, ce n’est pas non plus un film qui fera l’apologie de la prohibition de l’arme. D’ailleurs, dans le film, la question, bien que soulevée n’a pas réellement trouvé de réponse. Certes, Desmond n’utilise pas d’armes à feu, malgré qu’il soit en guerre, mais il n’empêche pas pour autant les autres d’en faire usage. Tout dépend en fait de la conviction de chacun.

Quelques critiques au film

Cependant, dire que « Tu ne tueras point » est un chef-d’œuvre parfait serait un euphémisme. Il existe tout de même quelques points à améliorer dans le film. Les critiques de blog ou sur YouTube ont par exemple relevé quelques détails.

  • Un film de super héros déguisé

On pourrait croire que « Tu ne tueras point » est un film de guerre et de drame comme bien d’autres. Mais c’est en fait un genre de film de super héros. Et d’ailleurs, on qualifie le personnage principal comme tel.

La structure du film laisse penser que c’est ainsi que l’on souhaite le présenter. Tout commence dans l’enfance de Desmond, le personnage principal. On le voit épanoui dans sa vie avant de s’engager dans l’armée.

On s’immerge dans une vie pleine de romance et d’allégresse avant de tomber dans un monde de violence où il deviendra celui qui sauvera tous ses compatriotes, et ce, en gardant férocement ses convictions.

  • Un arrière-gout de The Amazing Spiderman

En outre, dans les débuts du film, on peut ressentir un petit arrière-goût de « the amazing spiderman » dans le jeu de l’acteur. Ce qui incite encore un peu plus les spectateurs à penser justement qu’il s’agit d’un film de super héros.

Mais après tout, le personnage principal reste le même dans les deux films : Adrew Garfield. Donc, on ne peut pas s’étonner de revoir quelques touches du ce fameux héros dans « Tu ne tueras point ».

  • Manque de visibilité sur le champ de bataille

 Et enfin, on pourrait avoir du mal à suivre un peu l’évolution du film une fois arrivée sur le champ de bataille. Le tout manque un peu de cohérence et de visibilité, selon toujours les critiques. Mais ceci n’empêche pas pour autant d’apprécier le film à sa juste valeur. Et de toute façon pour ceux qui n’ont pas le cœur bien accroché, ce n’est pas une fatalité en soi. C’est même, au contraire, une bonne chose de ne pas pouvoir clairement voir les lambeaux de chair et les balles qui fusent de partout.

Une soirée ciné avec « tu ne tueras point » : comment en profiter ?

Selon les critiques et les avis sur la toile, « Tu ne tueras point » récolterait une note de 4,5 étoiles sur 5. Pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de le voir, c’est encore le moment de le faire. Et d’ailleurs, même ceux qui ont déjà eu la chance d’apprécier ce chef-d’œuvre, vous pouvez toujours le revoir.

  • En streaming : les avantages

Le film est actuellement disponible en streaming sur les plateformes dédiées. Gratuits et en qualité HD, les visionnages de film en ligne ont notamment le vent en poupe ces dernières années. Il suffit d’avoir une bonne connexion internet pour profiter de ce chef-d’œuvre unique de Mel Gibson.

  • En Blueray ou en DVD ?

Vous avez également la possibilité de commander le film en ligne sur des sites dédiés comme Amazon.fr par exemple. Le prix varie néanmoins selon la plateforme à laquelle vous faites appel et la qualité du film en question. Prenez le temps de bien étudier toutes les alternatives avant de passer commande.

  • ­VOST FR ou non ?

Pour information, « Tu ne tueras point » a été tourné en Anglais. Mais de nos jours, sur les plateformes dédiées, vous avez des versions VOST FR ou sous-titré. Tout dépend de vos envies dans la mesure où le prix du visionnage restera le même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s